Présentation

J’ai fait mes études à l’Institut d'Ostéopathie de Bordeaux, où j’ai été diplômée en juin 2021

Je vous propose de découvrir ci-dessous les détails de mon parcours et les spécificités de ma pratique. 

J’ai ouvert mon cabinet d’ostéopathie au Bouscat en septembre 2022.
Pour compléter la prise en charge des patients, j’ai effectué plusieurs formations de Reïki, de massage balinais et sur les Gestes et Postures au travail.

Pourquoi je suis ostéopathe ?

Quand j’avais 6 ans, ma mère m’a emmené chez un ostéopathe. Je n’avais pas de douleur ou de problème grave, mais quand je marchais mes pieds rentraient vers l’intérieur et mes genoux s’entrechoquaient. Les médecins voulaient effectuer une opération au niveau de mes hanches. Mais ma mère a refusé. Elle trouvait l’approche trop violente et souhaitait essayer quelque chose de plus naturel.
C’est là qu’elle s’est tournée vers l’ostéopathie. J’ai été suivi régulièrement de mes 6 ans à mes 18 ans. Et en complément, l’ostéopathe m’a conseillé d’entamer une rééducation avec un kiné. Aujourd’hui je marche normalement et mes genoux ne s’entrechoquent plus.

Visuel illustrant une séance d'ostéopathie dans le cabinet de Jade Blanc - ostéopathe DO - Bordeaux
« Aujourd’hui je ne me verrais pas faire autre chose ! »

L’ostéopathie, je trouvais ça magique !

J’ai toujours aimé aller chez l’ostéopathe. Je trouvais ça magique : dès que j’avais une petite douleur, il me faisait quelques manipulations et au bout de quelques heures voire quelques jours, la douleur disparaissait totalement.
J’étais admirative de ce métier, mais je ne me voyais pas encore en faire ma vocation, car je n’avais pas conscience de l’étendue de ses bienfaits.

Puis ma mère et mon ostéopathe ont fini par réussir à me convaincre que ça pourrait me correspondre. Et ils ne se sont pas trompés. Je me rappelle du tout premier cours que j’ai eu. Le but de ce cours était d’expliquer la philosophie de l’ostéopathie. C’est à ce moment-là que j’ai su que j’allais être ostéopathe !
Tout au long de ma formation, j’ai eu des professeurs exceptionnels qui ont su me transmettre leur passion et leur envie d’aider les autres.

Aujourd’hui je ne me verrais pas faire autre chose !

Quel est mon parcours ?

Une formation en plusieurs étapes :

Visuel illustrant une séance d'ostéopathie dans le cabinet de Jade Blanc - ostéopathe DO - Bordeaux

J’ai intégré l’IOB (Institut d’ostéopathie de Bordeaux) en 2014.

En 2018, je suis tombée enceinte. J’ai donc mis entre parenthèses mes études afin de pouvoir m’occuper de mon fils à 100%. Puis, j’ai repris mes études en 2020.

Malheureusement, le COVID et le confinement sont arrivés et mon école a fermé ses portes pendant plusieurs mois.

Malgré tous ces imprévus, j’ai obtenu mon diplôme d’ostéopathe en juin 2021.

J’ai fait la rencontre d’Irvin Clémendot, un ostéopathe installé depuis 2014 sur Mérignac et sur Bordeaux. Irvin est aussi le président de l’association Bord’ostéo, qui regroupe de nombreux ostéopathes dans toute la région Nouvelle-Aquitaine.

J’ai collaboré avec lui, sur ses différents cabinets, de septembre 2021 à septembre 2022. Puis, j’ai ouvert mon propre cabinet au Bouscat le 19 septembre 2022; cabinet que je partage avec 2 orthophonistes.

Visuel illustrant une séance d'ostéopathie dans le cabinet de Jade Blanc - ostéopathe DO - Bordeaux
Visuel illustrant une séance d'ostéopathie dans le cabinet de Jade Blanc - ostéopathe DO - Bordeaux
Visuel illustrant une séance de reiki dans le cabinet de Jade Blanc - ostéopathe DO - Bordeaux

Comment se caractérise ma pratique ?

Il existe de très nombreuses techniques en ostéopathie.

J’utilise essentiellement des techniques douces, c’est-à-dire des techniques sur les fascias (cf article sur les fascias), ainsi que des techniques de re-mobilisation.

Les séances durent entre 1H et 1H30 en fonction des tensions et des dysfonctions du patient. Et elles sont donc relativement douces et favorisent la détente et la relaxation.

Lors des consultations, je teste l’ensemble du corps : des pieds à la tête. Toutes les zones du corps étant en lien les unes avec les autres, il est important de ne pas laisser de tension.

 

Des formations complémentaires pour une prise en charge globale

En 2021, j’ai effectué une formation de Reiki. Le Reiki traite les blocages énergétiques qui peuvent être présents dans le corps. Lors des consultations je combine donc l’aspect mécanique et émotionnel grâce aux techniques ostéopathiques, avec l’aspect énergétique via le Reiki. Cela permet d’avoir une approche globale et de travailler sur tous les plans (énergétique, émotionnel et mécanique). Plus le travail est complet, plus la séance est efficace.

Je me suis aussi formée au massage balinais.

L’ostéopathie et le massage sont très complémentaire, et je souhaitais proposer à mes patients une séance qui allie 1H de massage afin de détendre l’ensemble des muscles et des fascias du corps tout en stimulant le drainage et l’élimination des toxines. Puis des techniques en ostéopathie dans le but de re-mobiliser et corriger les dysfonctions au niveau du bassin, du système digestif, du crâne et du dos.

Enfin, je me suis rapidement rendue compte que la majorité des douleurs présentes chez les adultes sont dues à des mauvaises postures au travail. En 2023, je suis donc devenue Formatrice Gestes et Postures afin de pouvoir former et conseiller les salariés d’entreprise sur leurs postures de travail. Cela me permet de donner aussi des conseils aux patients que je reçois en cabinet.

Attention, l’ostéopathie ne se substitue pas à la médecine et à un avis médical !
Lorsqu’un symptôme aigu apparaît, la consultation d’un médecin et la prescription d’examens (radiologie, échographie, prise de sang..) sont à faire en premier lieu. De plus, tous les symptômes ne sont pas du ressort de l’ostéopathie ; ou  nécessitent une prise en charge complémentaire (kinésithérapie, diététicien, podologue..).